Je ne sais pas quel type d’article vous écrire a ce moment même donc je vais vous raconter ma vie.

Si ça vous intéresse continuez, sinon retournez sur la page d’accueil de koulouloukalakakou. Pourquoi je dis ça me direz vous ? Et bien parce que je ne pense pas que ça serve quelque chose a garder les lecteurs inintéressant sur cet article car il représente la quintessence de la nullité rédactionnelle.

En effet, savez vous que je ne suis pas journaliste. Et bien grâce a ce site, j’ai pu extérioriser tout ce marasme qui traîne dans ma tête depuis des mois. Les praticiens appellent ça le koulouloukalakakou. Tout ce que je peux dire dans l’ensemble, c’est que je me sens plutôt bien. Et comme le disent les grands savants de ce monde « et bien je ne sais plus ».

Ou en étais-je… ah oui je ne suis pas un journaliste. Déjà je n’ai pas de carte de presse et en plus grâce à ce site je me sens plus intelligent que la moyenne et ça ça fait plaisir pour l’ego. Quand je pense que tous ces koulouloukalakakou me traitaient de nul… Bref ils me désespèrent.

Et sinon vous savez que j’aime aussi les échecs. Oui mais ça tout le monde s’en fou, mais je pensais que c’était important de le dire. En effet je suis l’échec de cette société complètement koulouloukalakakou. C’est pour ça entre autre que j’arrive en première page des requêtes google au dernier moment de mon interrogation. Complètement koulouloukalakakou cette idée. Enfin bref.

Sinon vu l’heure à laquelle j’écris, je pense que je devrais aller me coucher car demain j’ai mon koulouloukalakakou de patron qui va venir me gonfler. Bref, ça m’épuise de parler à rien dire. Triste monde.

Enfin passez une bonne nuit les amis

A bientôt

Publicités