Chers amis Koulouloukalakakou, aujourd’hui nous allons parler du nudge marketing. Le nudge marketing, quel mot étrange me direz vous ? Et bien voici une nouvelle forme de marketing qui vient d’arriver dans notre glossaire du bon web marketeur.

Tout d’abord de quoi s’agit t-il ?

Le nudge marketing, ou marketing incitatif, consiste à inciter le consommateur à prendre de lui-même des décisions qui vont dans le sens souhaité. Cette technique est utilisée dans le but d’influer sur le comportement des consommateurs.

Il s’agit essentiellement de pousser le consommateur vers des décisions plus vertueuses dans un contexte d’ordre environnemental ou sanitaire. Ceux-ci peuvent avoir un impact positif pour le promoteur du nudge marketing. Par exemple, un hôtel réussissant à convaincre ses clients de ne pas faire systématiquement laver leurs serviettes réduira ses frais de blanchisserie en même temps qu’il préservera la planète !

Le nudge marketing constitue de ce fait une nouvelle forme de marketing. Il repose de ce fait sur plusieurs méthodes. Parmis elles, convaincre par l’argumentation l’utilisateur du bien fondé du choix qui lui est proposé, l’inciter à se comparer à d’autres ou augmenter l’effort nécessaire pour ne pas suivre la direction proposée. Cette dernière technique est largement applicable, notamment dans les communications électroniques, en choisissant de proposer par défaut le choix que l’on souhaite favoriser.

 

Le nudge marketing repose ainsi selon quatre étapes bien distinctes :

 

  • Maîtriser les leviers d’influence comme un koulouloukalakakou

Il s’agit des enseignements de l’économie comportementale hérités de deux auteurs américains, Richard Thaler et Cass Sunstein. L’émotion, ainsi que d’autres biais psychologiques, sont désormais reconnues comme étant des facteurs d’influence dans nos décisions. Nous avons de ce fait, les interactions sociales avec l’équité, la pression du groupe et la réciprocité, les biais cognitifs avec l’ancrage ou le biais du temps présent…

  • Mener des études d’observation comme un koulouloukalakakou

Les marketers doivent comprendre pourquoi les consommateurs sont dans des comportements mauvais pour eux, dans un certain contexte. Il y a en général un gap entre ce qu’ils déclarent et font en réalité, étant en général peu conscients de leurs propres biais. Il peut être opportun d’interroger différents types de cohortes, c’est-à-dire les individus qui ont déjà adopté le comportement voulu, ceux qui s’en tiennent au comportement actuel, et ceux qui essayent sans réussir.

  • Créer des idées nudges puissantes comme un koulouloukalakakou

Pour faire tomber ces « micro-barrières », les marketers doivent être ambitieux et opter pour un challenge sérieux. Sans oublier de vérifier que leur cible est assez large, que leur marque est légitime pour porter le propos, et que l’idée ne représente pas un surcoût pour le consommateur. Celui-ci doit être engagé sans efforts.

  • Tester les différentes idées de nudge comme un koulouloukalakakou

Tester est le meilleur moyen de vérifier l’efficacité du nudge. L’étude en lab est à envisager en cas de réelle incertitude sur son efficacité, ou de limites matérielles. La méthode de mesure de l’efficacité peut se faire en comparant avant/après ou bien avec/sans le nudge. Elle se déroule en 3 étapes : créer des groupes, un qui sera testé et un qui ne le sera pas. En tout, compter au moins 100 à 120 personnes pour obtenir des résultats fiables.

Si cet article rédigé par Koulouloukalakakou vous a plu, n’hésiter pas le partager. Vous pouvez également consulter d’autres articles disponibles sur notre blog. Nous sommes aussi présents sur cette plateforme.

A bientôt pour d’autres conseils koulouloukalakakou

Publicités